Kayono Saeki est décédée !

Hier, le mari de la mangaka a annoncé sur son compte Twitter que son épouse et confrère mangaka est morte des suites d’un cancer des poumons à l’age de 69.

Elle est décédée le 29 août dernier chez elle, entourée de sa famille. Quant à l’enterrement, il a eu lieu en privé, seulement la famille était présente. Un message de son marie est disponible sur le site de celui-ci.

Message en Japonnais :

去る8月29日午後3時35分、
妻佐伯かよのは肺癌のため自宅で永眠いたしました。
69歳でした。
3年前に検査で癌が発見された時には既にステージ4。
身体の各所に転移もあり手術はできないとの事。
家族は呆然となりましたが本人は
「大丈夫、何とかなるわ!!」
と言い切って治療を頑張って行いながら原稿も描いておりました。
しかし今年の3月頃から体調が悪化し、
8月29日 家族に見守られながら息を引き取りました。
良く頑張ったと褒めてやりたいです。
今は静かに妻の冥福を祈りたいと思います。

そしてこれまで妻を応援して下さった沢山の方々に感謝申し上げます。

ありがとうございました。


新谷かおる

Message traduit :

A 15h35 le 29 août derniers.
Ma femme, Kayono Saeki, est décédée chez elle des suites d’un cancer du poumon.
Elle avait 69 ans.
Il y a 3 ans, lorsque son cancer a été détecté par un test, il était déjà au stade 4.
Le cancer s’était propagé à plusieurs parties de son corps et on lui a dit que la chirurgie n’était pas une option.
La famille était stupéfaite, mais elle a dit
« Ça va aller, ça va aller ! »
Elle faisait de son mieux pour supporter le traitement et travaillait également sur son manuscrit.
Mais à partir de mars de cette année, sa santé a commencé à se détériorer.
Le 29 août, elle s’est éteinte sous le regard de sa famille.
Je tiens à la féliciter pour son bon travail.
Je voudrais prier pour le repos de l’âme de ma femme en silence.
Je tiens également à remercier toutes les personnes qui l’ont soutenue.

Merci beaucoup.

Voici un résumé de la carrière de la défainte :

Née dans la préfecture de Yamaguchi en 1952, Saeki Kayono (佐伯かよの) a fait ses débuts en 1972 avec « L’histoire de l’homme le plus heureux du monde », paru dans le magazine Ribon (Shueisha).

Depuis, elle a travaillée sur « Smash ! Meg », « Lipstick Combat » et « Princesse Aki ». La série « QUO VADIS », qui s’est déroulée de 2007 à 2017, a été écrite par Araya et dessinée par Saeki.

Après la fin de la série, un gaiden a été publié en série dans le magazine mensuel Birds de Gentosha Comics.

Bien sûr, nous souhaitons à toute la famille et au proche de Saeki Kayono, nos plus sincères condoléances !

Sources : siomiso88 et area88.jp, Auteur : Shyni

In this post:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Catégories
Archives