Interview : Mikio Ikemoto raconte les débuts de Boruto !

Mikio Ikemoto, le mangaka qui a assisté Masashi Kishimoto tout au long de la série « NARUTO » et qui dirige désormais la série mensuelle « BORUTO – NARUTO NEXT GENERATIONS », sur Weekly Shonen Jump, répond directement à nos questions !!

J : Tout d’abord, dites-nous brièvement comment  » BORUTO – NARUTO NEXT GENERATIONS  » s’est concrétisé en tant que série.

Ikemoto : Boruto, ainsi que Sarada et de nombreux autres personnages, sont apparus pour la première fois dans  » BORUTO – NARUTO LE FILM « , qui était le dernier épisode de la série NARUTO. Comme le film présentait un certain nombre de personnages intrigants, de nombreux fans ont exprimé leur souhait de voir sa suite.

Cependant, M. Kishimoto n’ayant pas l’intention d’écrire d’autres histoires sur Boruto et ses amis, il m’a suggéré de m’en charger.

J : Jusqu’à présent dans la série, quelle scène a été la plus importante pour vous, personnellement ?

Ikemoto : Cette scène se trouve en fait dans le film. Il y a une scène dans le 9e épisode où Boruto crée un gigantesque Rasengan avec Naruto. J’étais en phase avec Boruto lorsque j’ai dessiné le croquis, car je sentais le poids de la série NARUTO et de sa longue histoire derrière elle.

J : Êtes-vous toujours émotionnellement attaché aux personnages lorsque vous les dessinez ?

Ikemoto : Eh bien, je suppose que oui. La plupart du temps, je suis très attaché à chaque personnage que je dessine. En ce sens, il est plus facile pour moi d’éprouver de l’empathie pour Sarada, Kawaki et les personnages principaux autres que le protagoniste. Comme les actions de Boruto sont pratiquement prédéterminées dans le scénario, il y a beaucoup de restrictions dans ses représentations. D’un autre côté, j’ai plus de liberté avec les autres personnages, il est donc plus facile de les dépeindre.

J : Les costumes et autres designs de NARUTO et BORUTO sont assez uniques. D’où viennent les idées pour le design des personnages ?

Ikemoto : Pour chaque personnage, je détermine d’abord son rôle et sa personnalité, puis j’ébauche son design en me basant sur mon impression personnelle. Ensuite, je vérifie les autres personnages existants dans la série NARUTO pour éviter les doublons. Je n’introduis de nouveaux personnages qu’après m’être assuré qu’il n’y a pas de problème de doublon.

J : Cela signifie-t-il que vous visualisez simplement vos impressions comme des designs de personnages au lieu de vous référer à des sources spécifiques ?

Ikemoto : Oui. Mes dessins de personnages reflètent directement mes premières impressions. Lorsque j’étais assistant pour la série NARUTO, M. Kishimoto m’a demandé de créer des designs pour certains personnages. Je pense donc avoir suffisamment de formation et d’expérience pour concevoir de nouveaux personnages pour la série.

J : Y a-t-il un domaine particulier du dessin et du design auquel vous prêtez une attention particulière ?

Ikemoto : J’essaie toujours d’éviter de dessiner quelque chose de trop original en alignant mon style sur celui des séries originales NARUTO et BORUTO. M. Kishimoto me dit souvent de faire des  » yeux et des bouches larges « , car des yeux et des bouches plus petits laissent les personnages sans esprit.

Je fais également attention lorsque je représente Boruto interagissant avec d’autres personnages, car ils ont souvent tendance à affecter mon style.

Par exemple, lorsque Boruto interagit avec Tento, un personnage introduit dans le 11e épisode, il y a tellement de scènes où Boruto expose des émotions enfantines que le dessin devient légèrement enfantin lui aussi.

Après l’arrivée de Kawaki dans l’histoire, Boruto a commencé à avoir l’air parfois un peu trop grand, car Boruto devient visiblement rebelle en présence de Kawaki. C’est à de telles fluctuations dans mes expressions que je dois m’attaquer à l’avenir.

J : Avez-vous déjà rencontré des fans de BORUTO en dehors du Japon ?

Ikemoto : L’année dernière, j’ai eu l’occasion d’échanger avec des fans à Lucca Comics & Games en Italie. Il s’agissait d’une séance de dédicaces, et comme l’entrée était déterminée par tirage au sort, de nombreux fans n’ont pas pu entrer dans la salle. Il y avait un petit garçon parmi ces fans malchanceux, et il a éclaté en sanglots en disant : « Pourquoi on ne peut pas entrer ? ». J’étais tellement désolé pour lui, mais en même temps, j’étais ravi, sachant que quelqu’un aime BORUTO avec une telle passion.

De même, après une séance d’interview dans une grande salle, un groupe de fans s’est approché de moi et m’a dit : « Il y a quelque chose que nous voulons vous présenter. » Il s’agissait d’une illustration représentant littéralement tous les personnages de BORUTO ayant fait une apparition dans la série. Même les personnages anonymes y figuraient, dessinés dans des coins minuscules. Il y avait un niveau d’enthousiasme que je n’avais jamais ressenti auparavant. J’ai été profondément ému et je me suis senti sincèrement reconnaissant.

J : Y a-t-il des moments forts de BORUTO que vous aimeriez particulièrement recommander aux fans étrangers ?

Ikemoto : En ce qui concerne le développement futur de l’histoire, il tournera autour de Kawaki, donc je ne veux pas que les fans le manquent. Je veux qu’ils regardent comment l’alchimie entre Kawaki et Boruto se transforme, et comment cela renvoie à la scène d’ouverture du premier épisode.

Par ailleurs, mon coup de pinceau dans BORUTO est légèrement plus réaliste que celui de NARUTO. Vous pourrez donc apprécier des représentations un peu plus intenses des personnages, des bâtiments et des décors.

J : Avez-vous un objectif précis dans la gestion de la série BORUTO à l’avenir ?

Ikemoto : Ma priorité absolue est de terminer l’histoire complète de BORUTO. Cela dit, je ne veux pas que l’histoire s’étende trop. Comme la série originale NARUTO compte déjà 72 volumes, j’espère terminer l’histoire en 30 volumes pour que la saga ne dépasse pas la centaine de volumes.

J : Pour finir, pouvez-vous adresser un message aux lecteurs de cet article ?

Ikemoto : Vous pouvez lire tellement de mangas gratuitement sur MANGA PLUS, alors faites-vous plaisir ! Si vous appréciez BORUTO, pensez aussi à vous procurer la version imprimée !

Auteur :  Mobius – Source : https://www.shonenjump.com/

Voir l'affiche de l'anime
Cet article n'a pas d'anime lié

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tags de l'article