Golgo 13 est en deuil !

L’auteur de l’œuvre, qui a été récompensé et nommé dans le « Guiness World Records » pour le plus grand nombre de tomes publiés pour un seul manga, est décédé à l’age de 84 ans, de suite d’un cancer du pancréas le 24 septembre dernier (à 10 h 42).

La maison d’édition a fait un communiqué à ce sujet :

Golgo 13 series !

Takao Saitô est l’un des pionniers de l’industrie de la Bd, s’investissant plus que quiconque pour lui donner la forme qu’on lui connaît maintenant. C’est grâce aux professionnels dans chaque domaine ( dessin, scénario,…) qui œuvraient sous sa direction et à Mr. Saitô qui avait la casquette de dessinateur, scénariste agenceur qu’une telle œuvre a pu naître et a pu perdurer.

Mr. Saitô désirait dès le début que「Golgo 13」continue d’être publié même sans lui. C’est pour cette raison qu’il a créé le studio Saitô production. Nous, ces éditeurs à Big Comic avons pris la décision de joindre nos forces au studio Saitô production qui a hérité de la volonté de Mr. Saitô pour les dessins et à l’équipe de scénaristes pour le scénario afin de continuer la prépublication de Golgo 13.

Nous comptons sur votre soutien, chers lecteurs.

Sur Twitter, plusieurs auteurs ont décidé de lui rendre hommage :

Dr. Takao Saito : ……… Vous étiez malade. Je vous souhaite le meilleur…
Golgo 13 ne se termine jamais. C’est incroyable.
Deux takaos.
Tous deux artistes de mangas japonais.
C’est une honte qu’ils soient tous deux morts d’un cancer du pancréas.
Saito-sensei, s’il vous plaît soyez de bons amis avec mon père au ciel. (Kaoru, la deuxième fille de Yaguchi) #Takao Yaguchi #Takao Saito

Et plusieurs autres artistes mangaka ont aussi rendu hommage à leur confrère décédé.

Compte tenu de la situation dû au coronavirus, les funérailles ont été organisées uniquement avec ses proches. Il a été dit qu’une fête d’adieu serait envisagée après évaluation de la situation future.

Biographie de l’auteur :

Né le 3 novembre 1936 dans la préfecture de Wakayama, Saito a fait ses débuts en tant que dessinateur de manga en 1955 avec « Air Baron » et a gagné en popularité avec le succès de « Typhoon Goro » en 1960.

Après avoir fondé « Saito Productions », qui a révolutionné le monde du manga en créant un département d’écriture de scénarios et en divisant le processus de production.

Parmi ses nombreuses œuvres, comme « Golgo 13 », qui est devenu l’ouvrage en un seul volume le plus populaire au monde, « Onihei Hankacho », « Umeyasu the Workman », « Kagehari », « Muyonosuke », « Barom 1 », « Survival » et « Kumotoburi Zanpira ».

En claire, monsieur Saito Takao a été l’un des piliers de sa génération de mangaka.

Toutes nos condoléances à la famille et au proche de monsieur Saito Takao.

Sources : natalie.mu et Weekly Shougakukan Edition, Traducteur Japonnais : Walter, Auteur : Shyni

Voir l'affiche de l'anime
Cet article n'a pas d'anime lié

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Tags de l'article