Traduction spoil Boruto chapitre 62 !

Chapitre 62 : « Une rencontre fortuite (偶然の出会い) »

Page 2 à 14 :

Le chapitre commence avec Kawakî qui se fraie toujours un chemin à travers les arbres. Pendant ce temps, Boruto est toujours en train de fixer le kage-bunshin (clone) de Kawaki, et se demande ce qui se passe.

Boruto : « Sérieusement… ! Ce con de Kawakî… En termes de distance, ce type est probablement à l’extérieur du village maintenant ! »

Boruto : « Oi, Kawaki ! Qu’est-ce que tu comptes faire ? Je te préviens, c’est dangereux ! Reviens ici »

Faux Kawaki : « Tu ne vas pas arrêter de faire du boucan, hein ? …. Écoutez-moi bien… Ne fais
rien d’inutile, Boruto… »

Boruto : « … »

Boruto court alors directement à la fenêtre et se penche à l’extérieur, en appelant le shinobi (ninja) observateur (qu’il nomme « Ossan » qui signifie « homme d’âge moyenu ») qui les surveillait sur la borne d’écoute.

Boruto : « Tu sens le chakra correctement ? Ne sois pas si distrait ! »

Ossan : « …Huh… ? »

Boruto : « … Kawaki s’est enfui, tu sais… Il est probablement déjà bien loin ! Tu ne l’as pas senti ! ? »

Ossan : « … Je peux comprendre tes mouvements… C’est parce que je détecte constamment ton chakra. Alors s’il te plaît, arrête avec tes mensonges sans tact : Je sais que vous êtes tous les deux dans cette pièce. »

Boruto : « …Tch… ! C’est inutile… »

Boruto passe alors en courant devant Kawaki, et sort par la porte de la pièce. Kawaki est apparemment et silencieusement toujours en train de se prélasser là.

Pendant ce temps, Code a sa marque de griffe contre son oreille droite. Ada le guide toujours tout en s’accrochant à Daemon endormi.

Ada : « La tête un peu plus à droite… C’est ça. Continue à aller tout droit comme ça. »

Code : « Je me demande combien de temps s’est écoulé depuis notre dernière rencontre ? En personne et en face à face… Maintenant, alors… De quoi devrions-nous parler… »

La scène se déplace ensuite brièvement vers Kawaki, qui court toujours librement. Ensuite, elle se déplace ensuite vers Boruto, qui court maintenant dans les escaliers. Naruto et Hinata sont toujours assis à la table de la salle à manger.

Boruto : « Papa ! Kawaki a disparu ! »

Naruto : « …Huh… ? Qu’est-ce que tu veux dire… ?1′

Boruto : « Je ne sais pas trop, mais il s’est enfui ! Il faut lui courir après tout de suite ! »

Naruto : « … Tu veux dire qu’il s’est échappé… ? Ça ne devrait pas être possible. »

Boruto : « Je suis sérieux ! Il… Il a probablement éteint son chakra. C’est pour ça que l’ossan de la division sensorielle n’a rien remarqué non plus ! »

Naruto sort alors et demande à l’ossan lui-même :

Naruto : « Nishi, merci pour ton travail ! Tu as pu sentir le chakra de Kawaki ?

Ossan/Nishi : Merci pour ton travail aussi ! Il n’y a pas d’anomalies. Je peux confirmer que votre fils et Kawaki sont tous deux à la maison. »

Boruto sort aussi en trombe.

Boruto : « Tu as tort ! Celui qui est à l’intérieur de la maison est un kage-bunshin (clone) ! C’est un ‘leurre’ ! Le vrai a éteint son chakra et s’est échappé. Il a probablement déjà quitté le village.

Naruto : « … Nishi ! S’il vous plaît, étendez votre portée et détectez-le soigneusement. Demande aux autres membres de ton équipe de t’aider aussi. Par précaution, préviens également Shikamaru. »

Faux Kawaki allongé : « …Tch… »

Vrai Kawaki : « …Ce connard de Boruto…. Il a fait quelque chose d’inutile… »

Le vrai Kawaki aperçoit alors quelque chose du coin de l’œil. C’est Code qui arrive
droit sur lui.

Kawaki : « … !! Code…!! »

Code commence à frapper Kawaki par derrière et réussit à faire une marque de griffe dans le milieu du dos de Kawaki. Kawaki est plutôt surpris. Code commence ensuite à marquer quelques ceintures noires cloutées sur les troncs d’arbres et les branches qui les entourent. Code saute dans l’une des marques de griffes situées près de lui, puis sort littéralement juste derrière Kawaki. Code se manifeste dans une position assise, où ses genoux sortent de la marque de griffe.

Code : « Hey Kawaki… Ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vu. Tu es devenu un peu plus gros ? »

Kawaki se contente de le regarder par-dessus son épaule, en silence.

Page 14 à 21 :

Boruto : Eh bien… Je ne comprends pas vraiment mais… Il a réussi à échapper à la surveillance en
en le faisant ! Dépêchez-vous, il faut le poursuivre sinon ça va mal tourner ! »

Naruto : « …Si ce que tu dis est vrai… Alors la division sensorielle ne peut même pas saisir ses mouvements. Mais comment as-tu pu t’en rendre compte ? »

Boruto : « … Quoi… Je veux dire… Même moi je ne sais pas vraiment comment j’ai fait, mais… !

Naruto : « Et Boruto… Je ne dois en aucun cas y penser comme ça, mais… Toi et Kawaki n’êtes pas
vous n’êtes pas de connivence et ne préparez pas quelque chose, n’est-ce pas ? »

Boruto : « …Quoi ! ? Qu’est-ce que tu veux dire ? Tu te méfies de moi !? »

Naruto : « … Enfin pas comme ça… Je veux dire, tu n’as pas dit qu’être sous surveillance était stressant… ? »

Boruto : « …C’est un fait, mais… »

Naruto ouvre alors la porte de la pièce où se prélassait le kage-bunshin de Kawaki. Où il n’est plus couché là.

Boruto : « Le kage-bunshin a disparu… ! Cet abruti… ! »

L’observateur apparaît alors soudainement à la fenêtre.

Ossan/Nishi : « Le chakra de Kawaki que j’ai senti il y a un instant… Il a soudainement disparu… ! Mais j’étais tellement sûr qu’il était juste là… »

Boruto : « Je te l’avais dit, c’est parce que c’était un kage-bunshin ! Il a réussi à se montrer plus malin que toi ! »

Ossan/Nishi : « … Eh…. »

La scène se déroule ensuite dans la salle de réunion du bureau de l’Hokage, où ils peuvent communiquer entre eux par télépathie à travers Ino.

Shikamaru : « Kawaki a disparu ? Qu’est-ce que tu veux dire par là… Que s’est-il passé ? Est-ce que c’est l’œuvre de Code ! ? »

Amado : « … »

Naruto : « Je ne comprends pas non plus, mais… J’en ai entendu parler par Boruto. Apparemment, Kawaki s’est enfui de son plein gré. Il a même réussi à passer à travers les yeux vigilants du guetteur… J’ai honte… Qu’une telle bévue se soit produite alors qu’il était à mes côtés. »

Ino : « …Mais ce que je ne comprends pas c’est… Il semblait qu’il s’était complètement habitué à être dans le village aussi. À ce stade, où essaie-t-il d’aller ? »

Shikamaru : « Peu importe ce qui s’est passé. De toute façon, nous n’avons pas d’autre choix que de le chercher, n’est-ce pas ? C’est risqué et dangereux pour lui de rester seul… Surtout depuis qu’il est la cible du Code. »

Ino : « Laissez-moi faire… ! Je vais entrer en contact avec tous les membres de la Division Sensorielle. »

Naruto : « Mais il y a encore un problème… Pourquoi on ne peut pas sentir le chakra de Kawaki… Nous ne savons toujours pas ce qui a causé ça. »

Shikamaru : « Quoi… ? Qu’est-ce qui se passe ? »

Boruto (à lui-même) : « Il y a un instant, il y avait un ‘indice’ de Kawaki… Mais là, je ne sens plus rien du tout… ! Cela, veut-il dire qu’il s’est vraiment éloigné… !? »

Boruto (à voix haute) : « A ce rythme, les choses vont vraiment mal tourner… ! Il faut qu’on le poursuive… !! »

Naruto : « Attends, Boruto ! Tu crois aller où comme ça ! ? Tu es toujours sous surveillance aussi, tu
tu sais !? »

Boruto : « La division sensorielle ne pourra pas poursuivre Kawaki ! À ce rythme, on va le perdre de vue complètement ! !!

Naruto : « Ne t’inquiète pas pour ça, et laisse ton père et ses coéquipiers s’en occuper ! Ne fais rien d’inconsidéré ! » |

Boruto : « Papa ! !! »

Naruto : « Tu n’as pas entendu Ino ? Ils vont fouiller tout le village. Il y a une vigilance constante au cas où
ennemi nous envahis. »

Boruto : « … »

Boruto quitte alors la pièce en claquant la porte.

Amado : « Qu’est-ce que tu veux dire… Comment as-tu perdu de vue Kawaki ? Qu’est-ce que la surveillance fait à ce sujet ? »

Shikamaru : « Garde ça pour plus tard… ! Ne nous blâmez pas pour l’instant. Le problème actuel… C’est que Kawaki s’est enfui de son plein gré… ! Quel est son mobile ? Pourquoi ferait-il une chose pareille… »

Amado : « … »

Pendant ce temps, Boruto a remis sa tenue normale de shinobi et le protecteur frontal de Sasuke et il est maintenant en mouvement sur les toits.

Boruto (à lui-même) : « La dernière fois que j’ai ressenti la présence de Kawaki, c’était probablement quand… Il
quittait le village et se dirigeait vers l’ouest… ! Je dois le retrouver… ! Même si la division sensorielle ne peut pas trouver le chakra de Kawaki… Ils devraient être capables de sentir mon chakra… ! »

Page 22 à 29 :

La scène change pour montrer Kawaki et Code en train de s’affronter. Kawaki a transformé son bras droit et essaie de le retourner vers Code. La main-griffe droite transformée de Code attrape le bras de Kawaki au milieu de son mouvement. Code s’est manifesté un peu plus à partir de sa marque de griffe et il est pratiquement debout sur le dos de Kawaki maintenant.

Code : « C’est un salut plutôt violent… Surtout qu’on ne s’est pas vu depuis un moment. »

Code sort alors complètement sa jambe gauche de sa griffe pour repousser Kawaki d’un coup de pied. Kawaki retombe sur le sol en gémissant.

L’œil gauche d’Ada a une scie noire, tandis que son autre œil a une scie blanche. Elle s’accroche toujours à Daemon, qui dort profondément.

Ada : « Attends une minute… Code… Et si tu le tuais accidentellement ? »

Code retombe gracieusement sur le sol. Kawaki est maintenant sur ses mains et ses genoux, essayant de se relever des décombres.

Code : « Calme-toi ! Pourquoi ne parlerions-nous pas un peu ? De notre avenir… »

Kawaki se contente de fixer Code avec colère. Kawaki prépare alors sa main droite et charge de l’énergie dans sa paume. Kawaki tire la balle d’énergie directement sur Code, qui se dirigeait vers lui. Kawaki est accroupi, regardant les conséquences de l’explosion. Mais Code n’est pas là. Code apparaît alors soudainement juste derrière Kawaki.

Code : « Tu es vraiment un idiot… Si tu étais au village, tu serais en sécurité. Qu’est-ce qui t’a pris à quoi pensais-tu ? À te balader comme ça, tout seul ? »

Kawaki : « … Espèce de salaud. Je suis venu ici pour te rencontrer, Code… ! Bien que je ne m’attendais pas à ce que tu te montres comme ça si tôt… ! »

Code : « Alors… Qu’est-ce que tu veux ? »

Kawaki se remet debout. Son bras est revenu à un état normal. Ils sont debout face à face maintenant. Kawaki lance un regard noir à Code, mais Code ne semble pas s’en soucier.

Kawaki : « Vous êtes… Tu te venges de ceux qui ont tué Otsutsuki Isshiki, n’est-ce pas… »

Code : « …Uhh. Ouais. On dirait que vous en savez beaucoup. Je prévois la mort d’au moins 4 personnes, vous
vous savez. »

Kawaki : « Je suis celui qui a tué Isshiki … Les autres personnes n’ont rien à voir avec ça »

Code regarde juste Kawaki, le regard vide.

Kawaki : « Si vous devez tuer quelqu’un, tuez-moi. Et puis laissez tranquille Konoha. »

Page 30 à la fin :

Le code est juste en train de fixer le regard de Kawaki.

Kawaki : « Je dois récolter les graines que j’ai semées depuis le début. Si je ne m’étais pas échappé de ‘Kara’… je ne me serais pas retrouvé dans cette situation. »

Code : « …Heh…Heh..Heh… Bwahahaha… ! »

Code : « …Maintenant je comprends ce que tu essayais de dire… Tu as sérieusement traversé tous ça, juste pour faire une proposition aussi merdique ? En échange de ta propre vie… Vous pensiez que je laisserais vos amis s’en sortir… ? »

Kawaki : »… »

Et puis Code met un coup de genou dans la cage thoracique de Kawaki. Kawaki tousse un peu de sang et tombe la tête la première sur le sol.

Code : « Tu as certainement commis un grave péché. Plus encore que les autres. Cependant, c’est une discussion distincte. Cela dépend de celui qui a été impliqué dans le meurtre d’Isshiki… Peu importe le nombre de personnes impliquées : je vais tous les tués ! »

Kawaki serre le poing et rampe pathétiquement vers Code alors qu’il est toujours à plat ventre, sa main droite de s’accroche finalement à la première moitié du pied et des orteils de Code.

Kawaki : Je t’en supplie… Code… Ne pose pas tes mains… Sur Konoha… »

Code fixe Kawaki, sans émotion. Et puis Code donne un coup de pied impitoyable à Kawaki dans le visage.

Ada : « … Qu’est-ce que tu… »

Code se dirige vers Kawaki, comme pour le piétiner à nouveau. Code saisit Kawaki par les cheveux, puis rapproche le visage de Kawaki du sien. Le visage de Kawaki a des blessures ouvertes et quelques résidus de sang autour de son nez et aux coins de sa bouche. Code tire ensuite Kawaki encore de façon à lui parler en plein visage. Les yeux de Code s’élargissent un peu.

Code : « Tu dois arrêter de faire l’idiot, Kawaki… Puisque ton corps a été le ‘Vaisseau légitime’ de l’Otsutsuki Isshiki à un moment donné… Tu ne devrais pas avoir l’air si pathétique ; en rampant sur la terre nue comme ça, à quatre pattes… !

Ada : « C’est toi qui dois arrêter de déconner, baka-Codeü …Argh… Il est
déjà… ! Le beau visage de Kawaki n’est-il pas déjà assez abîmé ! »

Daemon commence soudainement à se réveiller.

Daemon : « …Ngh… Tais-toi… C’est déjà le matin ? C’est encore la nuit, alors s’il vous plaît laissez un enfant dormir un peu. »

Code renverse ensuite Kawaki sur la terre, tandis que Code continue à le regarder fixement.

Code : « Je sais, Kawaki… À propos de ce qui est arrivé à Otsutsuki Isshiki à ce moment-là… comment il est mort… Toute l’histoire… Et je suis celui qui a hérité du 1er testament des Otsutsuki… Et j’agirai en accord avec les souhaits de feu Isshiki. Je vais faire apparaître le « Shinjyu » (l’Arbre divin) sur cette planète et me procurer un « Fruit du Chakra ». Je pense que vous êtes déjà au courant de tout cela. Mais le Shinjyu va complètement dévorer tout le chakra qui existe sur cette planète. Presque tout le monde périra à moins qu’ils ne réussissent à s’échapper dans une autre dimension. Maintenant, comprenez-vous ce que cela signifie pour moi de me venger de ceux qui ont tué Isshiki… ? Ce sera simplement le début d’une grande calamité qui s’abattra sur tout le monde bien assez tôt. »

Kawaki : « … »

Code s’agenouille ensuite devant Kawaki. Kawaki est toujours allongé sur le sol sur le ventre.

Code : « Avant qu’ils ne meurent et ne soient consumés par le ‘Shinjyu’… Je vais les tuer de mes propres mains… Donc je dis juste… C’est tout ce que j’ai l’intention de faire. Mais ça n’affectera pas du tout le résultat. Le résultat final est que tout le monde va mourir…. Tu devrais comprendre ça assez bien, non… Si tu penses que ta seule vie peut changer quelque chose… C’est déjà trop tard pour ça. La situation est allée bien au-delà, elle est passée à un autre niveau
un tout autre niveau depuis un moment maintenant. »


Code commence alors soudainement à étouffer Kawaki, le soulevant en l’air avec juste sa main droite.

Code : « Juste une autre chose… Je dois te dire quelque chose d’important. Tu pourrais même être surpris, mais tu vas être exclu de ma liste de vengeance…

Code : « Il y a quelqu’un qui veut te rencontrer ». Je ne peux vraiment pas le supporter, mais… Quelqu’un a toujours besoin de toi… Donc tu seras Corning avec moi. »

Code créât alors un X là où il se tenait avec ses marques de griffes. Les genoux de Code commencent à s’enfoncer dedans.

Mais Boruto fait un coup de pied qui sépare Kawaki de l’emprise de Code. Boruto se trouve maintenant entre Code et Kawaki.

Boruto : « Geez… ! Pourquoi tu ne m’as pas dit exactement où tu t’enfuyais… ! Ça m’a vraiment fait chier…! »

Texte parallèle : Son ‘frère’ – Boruto – est arrivé en courant vers la situation difficile de Kawaki… !! Seront-ils capables d’arrêter Code – qui est leur ennemi redoutable et enragé… ?!

Fin du chapitre !

Source : OrganicDinosaur, Auteur : Mumit

In this post:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Catégories
Archives